Achteze votre billet

 

S'adresser aux sens
Redon est peintre, pasteur, dessinateur et lithographe, mais dès son plus jeune âge, il apprend aussi le violon et le piano et se consacre à la littérature. Ami intime des écrivains et des compositeurs, il est lui-même actif en tant qu'écrivain et musicien. Pour Redon, la musique, les thèmes littéraires et les arts visuels sont inextricablement liés. Déjà à son époque, il reçut beaucoup d'éloges pour la manière très personnelle dont il réussissait à relier ces différentes forces expressives dans son travail. Mieux que personne, Redon exprime le concept de la synesthésie très populaire vers la fin du XIXe siècle : l’idée selon laquelle il est possible de susciter un ressenti plus intense en mettant simultanément plusieurs sens en éveil.

Thèmes de l'exposition
Redon trouve son inspiration dans diverses sources littéraires et musicales, de l'antiquité classique à Richard Wagner. L'exposition le montre à travers une série de thèmes spécifiques, notamment le thème du cheval ailé (Pégase) ou la femme, qui apparaît à la fois comme un symbole de beauté (Béatrice) et sous la forme d'une séductrice fatale (Salomé).

Redon utilise ces thèmes à maintes reprises, sous diverses formes pour leur donner à chaque fois de nouvelles significations et susciter des associations inédites.

Son admiration pour Wagner se reflète dans ses représentations de Brünnhilde et Parsifal. Mais la plupart du temps, la relation avec la musique n'est pas si littérale et l’artiste souhaite plutôt évoquer ou traduire un état d'esprit. Ses contemporains décrivent souvent son travail en termes d'expérience musicale. Il se qualifie lui-même de « peintre symphonique ».
Odilon Redon, Hommage à Goya, 1885

Mot et image
L’exposition aborde l’œuvre de Redon écrivain et illustrateur à travers une série de lithographiques qu'il réalise pour illustrer des textes d'écrivains qu'il admire, notamment Gustave Flaubert, Edgar Allan Poe et Charles Baudelaire. Redon a créé également des poèmes visuels et textuels qui associent lithographies et textes de l’artiste, comme dans Hommage à Goya. Le mot et l'image forment un tout ici.

Prêts exceptionnels
L’exposition regroupe 167 œuvres issues d’une importante collection privée, de la grande collection Redon détenue par le musée et de plusieurs œuvres empruntées d’autres collections. La littérature et la musique montre ainsi un large éventail et une variété de thèmes inédits dans l’œuvre de Redon, de ses puissantes lithographies en noir et blanc à ses pastels lumineux et colorés.

L'exposition sera également visible au Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague du 11 octobre 2018 au 20 janvier 2019.

Classic FM Playlist

À l’occasion de l’exposition consacrée à Odilon Redon, la rédaction de Classic FM a composé une playlist dédiée à la musique de compositeurs qu’admirait cet artiste. Vous pourrez ainsi écouter pendant de longues heures la musique favorite d’Odilon Redon, de compositeurs tels que Bach, Beethoven et Schumann. Vous trouvez la playlist sous le nom Odilon Redon sur Spotify, l’inscription est gratuite. Aller à la Playlist

Publication

L’exposition est accompagnée d’une publication homonyme à laquelle ont contribué des auteurs de renom de différents pays, spécialisés dans le symbolisme et l’œuvre de Redon. Cornelia Homburg, conservatrice invitée, en a assuré la composition. L’ouvrage, édité en néerlandais et en anglais, est publié par la maison d’édition NAI 010. En vente pour 29,95 € sur notre boutique en ligne et dans la boutique de notre musée ! 

PODCAST MUSICAL

Écoutez le podcast où Cornelia Homburg, conservatrice invitée, s’entretient avec le violoniste Pieter van Loenen :


Bienfaiteur:logos
Promoting partner:Classic FM

Images : Odilon Redon, La liseuse, 1895-1900, collection privée, Hommage à Goya (album avec six lithographies), 1885, Tête de martyr sur une coupe (Saint Jean), 1877 / en-tête : détail de Pégase, 1895-1900, collection privée